Vous êtes ici : Accueil La commune Actualités en blog COVID-19 : quelles astuces pour recycler ses déchets verts ?

« Les aires de déchets verts et les déchèteries sont désormais fermées pour la durée de la
période de confinement. Les beaux jours arrivant, nous sommes conscients de la gêne
occasionnée par ces fermetures. Vous trouverez ci-dessous quelques idées pour profiter de
l’ensoleillement et continuer de vous occuper de votre jardin en gardant vos déchets verts chez
vous durant cette période particulière.
Il est important pour tous de rester chez soi, le transfert des déchets verts ne faisant pas partie
des compétences en dérogation. Je vous remercie de votre compréhension. »

Patrick Lerclerc

 

>> Vous possédez un composteur


Fertilisant naturel, le compost permet de recycler les déchets alimentaires ainsi que les
déchets issus des potagers : les restes de repas, les déchets verts (épluchures de poireaux, de
légumes, de pommes...), les coquilles d’œufs, le marc de café, les sachets de thé...
Pour avoir un bon compost, il faut :
- trouver le bon équilibre entre matières humides (déchets alimentaires et déchets verts) et
matières sèches (feuilles mortes, tailles de haies...),
- mélanger régulièrement les matières s'y trouvant pour les aérer,
- veiller à ce que les matières restent humides.
Le compost est mûr lorsqu’il a l'aspect d'un terreau noir et friable.
Vous pouvez mettre dans votre composteur les tontes de pelouse. Les brins d’herbe frais sont
gorgés d’eau. En été, lors de périodes sèches, ils peuvent être incorporés directement dans le
composteur, ils réduiront ainsi les arrosages nécessaires. Au printemps et en automne, il n’y a
pas de règle précise : tout dépend de la quantité de déchets verts et secs dont vous disposez
et du taux d’humidité de votre compost. Il faut cependant être vigilant. Trop humide, l’herbe
transformerait bien vite le compost en une masse pourrissante et nauséabonde. Il peut être
intéressant de faire sécher les tontes un ou deux jours avant de les mettre dans le tas. Vous
devrez alors passer la tondeuse une première fois sans le bac de ramassage, puis les ramasser
une fois sèches.

 

>> Vous possédez une tondeuse permettant de faire du Mulching ou « l’art de tondre sans
ramasser l’herbe »

Il faut s'assurer d'avoir une tondeuse mulcheuse qui va hacher plutôt que couper (secret d’un
bon mulching).
Les avantages :
– 30 % de gain de temps de tonte
– Pas de ramassage de l’herbe
– Pas de transport
– Fertilisation naturelle de la pelouse
– Maintien de l’humidité du sol
Pour réaliser un bon mulching, il faut :
– Ramasser la 1ère tonte de l’année et la mettre en paillage*,
– Tondre un tiers de la hauteur de l’herbe,
– Tondre quand l’herbe est sèche,
– S’assurer que le carter est propre
– Adapter sa vitesse de tonte.
*Le paillage consiste à déposer au pied des plantes des feuilles mortes, tailles de haies et
tontes de pelouse. C'est une technique qui permet :
- de conserver l'humidité du sol (et donc de limiter les arrosages),
- de nourrir le sol et de l'améliorer,
- de protéger les insectes bénéfiques pour le jardin,
- de limiter le développement des mauvaises herbes et de réduire les opérations désherbage
- de protéger les végétaux du froid.

 

>> Vous possédez un broyeur de jardin

Le broyage consiste à réduire sous forme de broyats les déchets verts (feuilles mortes, tailles
de haies...) pour ensuite les réutiliser au jardin. Les copeaux obtenus peuvent en effet être
utilisés pour faire un bon compost. Vous pouvez également vous en servir en guise de paillage,
au pied des plantes.
Petit rappel :
Il est interdit de brûler les déchets verts dans son jardin.

 

Communiqué du 18/03/2020 de la CCPLD

 

 

 

Mairie de Saint-Thonan - 1, place des Noyers - 29800 Saint-Thonan
Tel : 02 98 40 13 33 - Fax : 02 98 40 19 08 - mairie@saint-thonan.fr

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris